Main image
A chaque fois, on vous file des options pour que vous ou vos invité·e·s ne soyez pas trop déphasés des festivités. Soit vous tablez sur un plat qui se prend pour de la viande (aka le grand illusionniste), soit vous envoyez valser les traditions et vous partez sur du tout végétal et sans complexe (aka l’option super-végane).

DÉPART TOUT DOUX
Posez sur la table de l’apéro des petits ramequins de noix de cajou rôties aux épices, vos convives ne verront même pas ce qu’il leur arrive. Pas besoin de plan B, elles seront ravagées.


ON SORT LA NAPPE
Un fois passé à table, il se peut qu’ils commencent à subodorer l’entourloupe… et ce à cause de votre petit sourire d’escroc, parce qu’en ce qui concerne vos feuilletés ricotta et oignons, ils sont trop bons pour éveiller les soupçons.

Mais une fois ces petits bijoux ingurgités, ça commence à s’agiter sur son siège en bout de table et la question tombe : “il est OÙ le foie gras ?”
Rassemblez tout le courage (et tout le Vianney) qui est en vous pour répondre fièrement “pas là”.

Les cartes sont sur la table. Les regards sont incrédules. Les fourchettes sont en PLS. Le moment idéal pour sortir votre “faux gras”, un foie gras garanti sans poids sur la conscience. La recette juste après – ou le bon lien pour l'acheter.

 
Recette du faux gras maison
Prévoir quelques heures de repos pour l’étape 1
(attention, ne jamais préparer plus de 48h avant de servir, ou la texture sera perdue)

La base :
300g de tofu (soyeux de préférence)
150g de champignons frais (de paris ou shitake frais)
70 g de noix de cajou (ou de noix, mais ce sera moins crémeux)
50g de purée de châtaigne
Pour donner du goût :
Un demi oignon ou une échalote
2 cuillère à soupe de miso blond
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à café de vinaigre de cidre
1 pincée de muscade
1 pincée de cannelle
1 pincée de poudre de clous de girofle
Quelques grains de poivre fraîchement moulus
2 pincées de feuilles de thym réduites en poudre
Pour la texture :
150 ml de vin blanc
100 ml d’eau
2 cuillères à café d’agar-agar

1 - Préparez la crème de noix de cajou (ou de noix) soit en mixant directement dans un blender (seulement s’il est assez puissant pour), soit en laissant tremper 2 à 3h les noix de cajou dans le mélange vin-eau avant de les mixer.

2- Égouttez les noix en conservant à part le mélange vin-eau, que vous verserez dans une petite casserole.

3 - Ajoutez à votre blender les noix égouttées, les champignons coupés en quartiers et tous les autres ingrédients mis à part l’agar-agar et le mélange vin-eau (qui est dans une casserole, donc.)

4 - Diluez l’agar-agar dans le vin et l’eau puis portez à ébullition pendant 1 minute.
Versez ensuite le tout dans le bol du blender et mixez jusqu’à obtention d’une texture crémeuse et homogène. en mixant plus, vous pourrez trouver une texture mousseuse.

5 - Versez la crème dans un petit moule à cake en silicone, dans des emporte-pièces ou des ramequins bien huilés et laissez reposer au frais au moins 1h à 2h.

6 - Démoulez délicatement et bluffez l’assemblée.

(Ou sinon, la terrine de Bonne Foi fera le taf à votre place.)


LE PLAT DE RÉSISTANCE
Les esprits sont échaudés, même si les palais sont convaincus. C’est le moment de confirmer l’essai.
Si vous faites face à un public vraiment compliqué, tablez sur un rôti de Noël avec des petits légumes “glacés” (rapport à la façon de les préparer qui les rend brillant, pas à leur température).

Si vous vous sentez l’âme 100% végétale… il vous reste l’option de servir du spectaculaire, comme ce céleri en croûte de sel qu’il faut casser sur la table, accompagné de sexy petites pommes duchesse. Le tout entouré d’une rigole de sauce aux champignons et vous toucherez au sublime.


UN DESSERT QUI EMBALLE (SON MONDE)
Ne nous voilons pas la face, tout le monde a le ventre au bord de l’implosion à la fin d’un repas. Alors jouez la carte de la simplicité : un combo pommes au four, crumble à la poire et crème glacée vegan devraient être le kamehameha qui achève de convaincre tout le monde qu’il peuvent revenir l’année prochaine.


Et, juste pour votre amusement personnel, profitez du repas pour cocher les pépites qu’on ne manquera pas de vous sortir, sur cette grille de Bingo Vegan créée par nos potes de la page Facebook Grrraines, dédiée à recenser ce que les vegan ne veulent plus entendre :




Alors pour éviter de se tabasser à coup de chapon ?
Partagez cette news.


Et si vous n'êtes pas encore inscrit,
abonnez-vous !


 

Partager cet article

Inscrivez-vous

à notre newsletter

et recevez chaque semaine des idées pour mieux manger